UFC QUE CHOISIR RODEZ

Commerce/E Commerce

Piratage de sa market place : La FNAC n’a pas fait ce qu’il fallait

Piratage de sa market place La Fnac n’a pas fait ce qu’il fallaitLe spécialiste des produits culturels doit indemniser un particulier qui avait été victime du piratage de sa market place sur Fnac.com. La justice vient de reconnaître que le marchand n’avait pas pris les mesures suffisantes pour assurer la protection de ses clients.

Au cours du second semestre 2017, la market place (place de marché) de la Fnac faisait l’objet d’une grande vague de piratage. Des escrocs avaient réussi, en prenant le contrôle des comptes de plusieurs marchands, à détourner des commandes et à encaisser les paiements. Résultat : des dizaines, peut-être même des centaines de clients n’avaient jamais reçu l’article qu’ils avaient commandé et payé. S’estimant victime elle aussi et assurant avoir pris toutes les mesures nécessaires pour endiguer le phénomène, la Fnac avait refusé de procéder au moindre remboursement, se contentant de distribuer quelques bons d’achat au cas par cas. Deux ans plus tard, cette défense est mise à mal par la justice. Dans un jugement du 1er avril dernier, le tribunal d’instance d’Oloron-Sainte-Marie (64) vient en effet de condamner la Fnac à rembourser un client victime de cette vague de piratage. Lire la Suite sur QueChoisir.org